Les #tendances qui changent tout : #Maisons #Imprimées #3D

par / dimanche, 22 février 2015 / Publié dans#TransformRoom, Imprimantes 3D et 4D

« The WinSun Decoration Design Engineering Company ». Le nom de cette société chinoise ne dit encore rien à personne, mais il n’est pas impossible que cela change d’ici quelques années. Car cette société chinoise a choisi de tout miser sur le créneau des imprimantes 3D.

Ces imprimantes sont capables de fabriquer des objets qui ont été préalablement modélisés sur un logiciel informatique. On parle là d’objets usuels (des bols, des figurines de décoration, etc…) ou même d’objets à portée médicale (des prothèses notamment).

Seulement voilà, de par leur taille, les imprimantes 3D ont des capacités de construction limitées.

Notre entreprise chinoise, elle, voit les choses en grand

Elle se dit que si une petite imprimante est capable de fabriquer une casserole, alors une grande imprimante doit pouvoir fabriquer quelque chose de beaucoup, beaucoup plus imposant.

Une maison, par exemple. Pour cela, l’entreprise s’est dotée d’une imprimante 3D aux dimensions gigantesques : 150 mètres de long, 10 mètres de large et 6 mètres de haut.

La machine permet non pas de construire une maison d’un seul tenant mais d’en fabriquer séparément tous les éléments qui ne demanderont plus ensuite qu’à être assemblés.

Le principe est simple : les éléments sont fabriqués couche par couche. L’imprimante pose d’abord une première couche au sol de quelques centimètres de haut de l’élément demandé. Pour un mur, imaginons par exemple un rectangle de 7 mètres de long et de 20 centimètres de large.

Puis, l’imprimante 3D grâce à ses rails et son bras articulé, passe aux mêmes endroits, encore et encore, le faisant monter de quelques centimètres à chaque passage, pour finalement aboutir à une cloison complète de 2,50 mètres de hauteur.

Le procédé est ensuite répété pour chaque composante de la maison, qui iront ensuite être assemblées sur un chantier, et complétées par d’autres indispensables de la construction : fenêtres, toit, etc…

Imprimer 10 maisons en 24 heures ?

L’entreprise a dévoilé récemment avoir réussi à « imprimer » 10 maisons en 24 heures, rien que ça.

Mais au fait, à partir de quel matériau imprime-t-on des maisons en Chine ? Les dirigeants de l’entreprise concernée veulent se servir des déchets de construction chinois, dans un pays en chantier permanent. Récupérés sur les chantiers de démolition ou de construction, les déchets seront retraités par notre société pour servir de matériau de construction qui alimentera leur imprimante 3D géante.

Un coût d’impression inférieur à 4000 euros ?

Pour, au final, obtenir des maisons dont le coût d’impression ne dépassera pas les 4000 euros.

Écologique et économique, donc.

Seriez-vous prêts à vivre dans une maison « imprimée » ?

 

Laisser un commentaire

TOP